Centre de Yoga de La Bertais

Information sur les activités du Centre et échange entre les Amis de La Bertais-Vassot

Gireg LANOS

La perfection du présent

person Gireg LANOS
date_range 5 août 2017
visibility 76 consultations

En cette période de "latence estivale", c'est l'opportunité de fouiller dans les archives du blog et de proposer, comme nos médias TV ou radio, des rediffusions, des"replays", comme ils disent.

Alors voici un article court mais essentiel, publié par Gireg en décembre 2011,  fin d'une année qui aura vu, en mars, la dernière venue d'Arnaud à la Bertais et, le 10 aout, sa disparition. Toujours présent.

J'ai laissé les commentaires d'alors. Libre à vous d'en d'en rajouter ! (intro signée Mireille)


Un petit mais puissant rappel m'a été offert en relisant le chapitre "Manonasha"...

« Votre chemin spirituel est contaminé par cette gangrène, la pire de toutes, qui consiste à ne pas apprécier l’instant présent – ou très rarement – alors qu’il n’y a rien d’autre que cet instant présent et que le chemin n’est fait que de l’instant présent : c’est maintenant que cela se passe, ici et maintenant. Le chercheur spirituel véritable, c’est celui qui a compris non seulement avec sa tête mais avec son cœur, comme une évidence que plus rien ne peut remettre en cause le caractère sublime de l’instant présent. C’est ici et maintenant que tout se passe, pas quand vous aurez progressé, non. Ici et maintenant, la réalité est là, éternelle, parfaite. » Arnaud Desjardins

La citation associée à la photo me parle particulièrement à propos de ce thème, Merci Arnaud !

Publié dans 04-Enseignement d'Hauteville, Arnaud
Gireg LANOS

Vivre pour laisser tomber

person Gireg LANOS
date_range 19 décembre 2016
visibility 104 consultations

Fêtes de fin d'années : période de consommation ! Occasion d'offrir mais aussi de recevoir... occasion royale pour apprécier l'accomplissement de quelques désirs. Et j'aime cette recommandation de Swâmiji qui nous encourage à vivre pleinement cela :

"Ne renoncez pas, le renoncement doit venir naturellement. Non pas abandonner, mais laisser tomber.

De même qu'une mangue complètement mûre tombe automatiquement."

Swâmiji à Sumangal Prakash

 

Publié dans 05-Swâmiji
Gireg LANOS

Lettre de Swâmiji – Le travail

person Gireg LANOS
date_range 17 septembre 2016
visibility 119 consultations

En ces temps de rentrées scolaire et professionnelle, voici un lettre de Swâmiji adressée à Nirmal (non datée), qui dépeint de façon magistrale l'art d'être un avec le travail et d'en tirer toutes les conséquences joyeuses !

"La valeur d'un travail difficile ne devrait pas être calculée en termes d'argent. La valeur d'un travail est indissociable de l'amour et de l'élargissement de son énergie active et de son expérience. Celui qui est privé de cette expérience est sûrement pauvre et misérable. Il ne jouit pas d'une gaieté débordante et n'expérimente pas des flambées d'énergie, il n'a pas le coeur léger. Sa vie devient insipide et ordinaire. D'un autre côté, s'il fait l'expérience de son énergie en travaillant, son coeur devient léger à cause d'une montée d'énergie joyeuse : avec l'expérience de saveurs et de délices toujours nouveaux, son coeur s'agrandit et s'illumine. Cette expérience donne à la vie du piquant et en fait un délice. Dans le travail, il n'y a pas de distinction telle que l'un est supérieur et l'autre inférieur. Toute sorte de travail est faite par le corps : la main qui tient un stylo, ou utilise une brosse, ou joue sur les cordes d'un instrument de musique, est la même que celle qui laboure la terre ou nettoie la saleté. Comment pouvez-vous alors distinguer un travail et un autre et donner un statut plus élevé à l'un et regarder l'autre comme inférieur ? La main occupée à labourer un champ ou à nettoyer la saleté devient-elle de la terre, celle qui tient la plume ou la brosse devient-elle de l'or ? N'est-ce pas la même main, la même chair et le même sang qui accomplissent tous ces travaux ? Pendant que vous êtes en chemin pour atteindre le but de la vie, vous devez regarder chaque chose comme étant pareille. Sous cet aspect, rien en vérité ne peut être inférieur ou supérieur ! C'est l'esprit étroit de l'homme qui considère ceci ou cela comme inférieur. La joie de faire, la joie de "j'ai fait" est au-delà de toutes les considérations minables et mesquines concernant l'argent."

Swâmiji

Publié dans 04-Enseignement d'Hauteville, 05-Swâmiji
Gireg LANOS

Une vision de l’après

person Gireg LANOS
date_range 5 mars 2016
visibility 99 consultations

  L'article suivant avait été publié le 17 juillet 2014.

Pour nous associer à la peine de Gireg et Youna qui ont perdu leur grand-père âgé de 86 ans le 21 février dernier, j'ai souhaité que nous puissions le relire et honorer ainsi la mémoire de cet homme simple, comme savaient l'être la majorité de nos aïeux, encore proches de la Nature.
Détail touchant : sous une version un peu remaniée, ce texte a été lu dans l'église lors des obsèques qui ont eu lieu le 24 février...  

  Yann  .  

------------------------------------------------------------------------------------------

On est heureux quand on est mort.

Parole de mon grand-père

Je ne peux m'empêcher de rédiger un article suite à cette simple mais forte parole de mon grand-père. La raison de cette affirmation est la suivante : le père de mon père, agriculteur de métier, actuellement âgé de 85 ans, nous a une énième fois raconté son accident de tracteur qui date d'environ 15 ans, pour lequel un médecin de St-Malo n'a pas hésité à le traiter de "Miraculé".

Un jour de février enneigé et froid, en plein travail de labourage, le pied de Papi glisse en voulant descendre du tracteur. Par un concours de circonstance improbable, la jambe de celui-ci reste bloquée au tracteur alors que lui-même tombe au sol, sur le côté. Coincé donc, son pied appuie sur la pédale d'accélérateur, ce qui entraine évidemment le tracteur en marche avant... Le corps partiellement étendu au sol dans la boue, la roue arrière elle, (vous imaginez sa taille), s'avance tranquillement vers... son crâne !

Le "miracle" vient du fait que le sol est humide, boueux. Sa tête s'enfonce dans la terre, sous la roue, le temps du passage de celle-ci.
A cet instant précis, mon grand-père nous raconte ses pensées :
"Je me suis vu mort, j'étais mort. J'ai vu la cour d'la ferme, l'allée et les sapins. J'ai pensé à mes grands-parents, vu mes parents. Et puis je suis rev'nu, j'ai sorti la tête de la boue. Bon di ! J'suis vivant ! Je m'sis relevé directement, et j'ai couru voir vot' grand-mère".

Puis, quelques minutes plus tard, un "c'est quand même dommage" sort de sa bouche, à propos de cet accident.

"Qu'est-ce qui est dommage?" lui répond-t-on avec ma famille.
"Dam, que j'suis pas mort !". Rires général et question : "Mais pourquoi ?".
"J'étais bien là-bas" répond-t-il.
"Ah, c'est donc agréable, d'être mort?" questionne-t-on interloqués!
"Ah oui ! On est heureux quand on est mort" rétorque-t-il en nous pointant son doigt, avec la grande sincérité et spontanéité qu'on lui connait.

Si ce n'est pas un message franc et crédible.... Ce témoignage est certes personnel, mais les expériences de mort imminente sont peu fréquentes, et celle-ci m'est apparue précieuse car le message est presque simpliste : la mort est heureuse, point.

Bonne nouvelle !

Le châtaignier à l'entrée de la ferme

Le châtaignier à l'entrée de la ferme

Publié dans 07-Témoignages personnels
Gireg LANOS

La citation du lundi (n° 60)

person Gireg LANOS
date_range 11 janvier 2016
visibility 65 consultations

" Emmanuel : Qu'est-ce qu'éduquer un enfant ? "

" Arnaud : C'est établir les fondations d'un adulte heureux. "

Extrait de Spiritualité, De quoi s'agit-il ?  ; par Arnaud et Emmanuel Desjardins

En ces temps marqués par l'immigration inquiétante de nombreux jeunes adultes (dont un tiers de femmes) vers la Syrie et l'Iraq, ce rappel d'Arnaud m'a paru de circonstance.

 

12288406-education-tableau-education-ecrite-sur-le-tableau-ecrit-a-la-main-a-la-craie-sur-tableau-noir-ecole

Publié dans 04-Enseignement d'Hauteville, Arnaud
Gireg LANOS

La citation du lundi (33)

person Gireg LANOS
date_range 14 octobre 2013
visibility 3 consultations

"La liberté vient en vivant et en voyant, non en pensant,

parce que seule l'expérience de la vie fournit une base de données solide pour voir les faits comme des faits,

et non comme des idées, des hypothèses, des imaginations."

Swâmi Prajnânpad

Petite application directe de cet été :  l'Inde, ce n'est pas du tout ce que j'imaginais... !

Inde - Kerala, Août 2013

Publié dans 05-Swâmiji
Gireg LANOS

Jean Vanier et l’Arche

person Gireg LANOS
date_range 10 juillet 2013
visibility consultations

J'ai été plusieurs fois surpris par l'authenticité du message de Jean Vanier, tant à travers ses mots que par ses actes concrets dans l'association l'Arche, qu'il a fondée en 1964. Voici une interview où cet homme incarne magnifiquement l'accueil de "ce qui est" (notamment la fragilité de chacun d'entre nous) et non de "ce qui devrait être" (cette "tyrannie de la normalité" imposée par la société actuelle), pratique abondamment employée dans la relation à l'autre.

Publié dans 06-Autres Maîtres et enseignements
Gireg LANOS

Au coeur de la mise en pratique

person Gireg LANOS
date_range 22 avril 2013
visibility 4 consultations

J'ai récemment relu ce passage de l'Anthologie de la Non-dualité, de Véronique Desjardins, qui correspond à l'introduction d'Arnaud. Il m'a frappé par l'insistance clairement mise sur le caractère temporel de l'acceptation. Oui ici et maintenant : voilà pourquoi le oui peut-être total, car il n'implique que le présent.

"L'adhésion, la non-dualité qui ne tolère aucune discussion, c'est celle qui s'accomplit ici et maintenant, sans aucune considération du futur : C'EST, mais uniquement dans l'instant. Et c'est ce "dans l'instant" qui fait toute la différence et nous permet d'accepter que ce qui est soit : immédiatement "oui", et ce oui doit être total. C'est ce oui qui est notre vraie liberté.  Notre grandeur, notre dignité, notre espérance, c'est cette capacité que nous avons d'adhérer totalement à l'instant, sans nuance, même si nous nous trouvons dans des circonstances qui nous semblent peu propices à l'acceptation. Sinon, nous opérons un retrait, un recul, nous pensons : "Ca ne devrait pas être". Mais l'adhésion dont je parle n'implique aucun engagement pour l'avenir. Nous ne savons pas ce que sera le jour suivant, nous ne savons pas si la situation qui nous paraît si critique ne va pas brusquement se dénouer - ça arrive - auquel cas tous nos soucis auront été vains. Nous ne savons pas si la situation qui nous paraît heureuse ne nous amènera pas des déboires, et si la mauvaise nouvelle qui nous étreint maintenant ne se révèlera pas, un an, ou huit jours, plus tard, comme une bénédiction."

 

Publié dans 04-Enseignement d'Hauteville, Arnaud
Gireg LANOS

La citation du lundi (24)

person Gireg LANOS
date_range 19 novembre 2012
visibility consultations

Un peu d'humour et de lâcher-prise... 

"Le sérieux, ce symptôme évident d'une mauvaise digestion."

Friedrich Nietzsche (1844 - 1900)

Publié dans 06-Autres Maîtres et enseignements
Gireg LANOS

La citation du lundi (21)

person Gireg LANOS
date_range 29 octobre 2012
visibility consultations

"Ce n'est pas compliqué"

(Dire) "ce n'est pas compliqué", c'est finalement revenir à l'immédiat, au réel. Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que j'ai sous les yeux pour passer à l'action et calmer le mental ? Je me rends à la banque, je mets ma carte de crédit dans l'appareil et l'appareil me l'avale. "Ce n'est pas compliqué". Au lieu de me perdre en de vaines critiques qui me conduiront inévitablement à remettre en cause le système bancaire tout entier, je pose un acte, je passe à l'action. "Ce n'est pas compliqué" : j'appelle le préposé aux cartes. "Ce n'est pas compliqué" : je me détends, je respire un moment.

(...)

Le "ce n'est pas compliqué" m'aide à m'abandonner à la vie en trouvant une solution. Voilà le génie de cette petite phrase que j'aime et qui est ma nouvelle ascèse !

Alexandre Jollien, Petit traité de l'abandon. 

Publié dans 06-Autres Maîtres et enseignements
Gireg LANOS

La citation du lundi (17)

person Gireg LANOS
date_range 20 août 2012
visibility consultations

« Réfléchis souvent à l'enchaînement de toutes choses dans le monde et à leurs rapports réciproques, elles sont pourrait-on dire entrelacées les unes aux autres et, partant, ont les unes pour les autres une mutuelle amitié, et cela en vertu de la connexion qui l'entraîne et de l'unité de la matière. »

 

Marc-Aurèle dans Pensées pour moi-même (VI, 38)

Publié dans 06-Autres Maîtres et enseignements
Gireg LANOS

La citation du lundi (15)

person Gireg LANOS
date_range 16 juillet 2012
visibility 1 consultations

Voici un passage du livre Shantaram, chef-d'oeuvre autobiographique écrit par Gregory David Roberts. La discussion a lieu entre ce dernier (évadé d'une prison australienne et réfugié à Bombay) et son ami Prabaker, chauffeur de taxi indien vivant dans les bidonvilles, animé d'une joie de vivre et d'une simplicité phénoménales.

L'auteur : "- Allez, tu définis toujours tout très bien pour moi. Nous avons parlé de la souffrance, ce soir, et je suis curieux de savoir ce que tu en penses.

Prabaker : - C'est facile, souffrir, c'est avoir faim, non ? La faim, de quoi que ce soit, veut dire souffrance. Faim de rien veut dire pas de souffrance. Mais tout le monde sait ça.

- Oui, j'imagine que tout le monde le sait. Bonne nuit, Prabu."

 

 

 

Publié dans 10-Coups de coeur culturels, Littérature
Gireg LANOS

Citation du lundi (12)

person Gireg LANOS
date_range 28 mai 2012
visibility consultations

"Quelqu’un m’a demandé un jour ce que c’était que « croire ».

Je lui ai répondu que je ne voyais aucune différence entre croire et respirer."

Christian Bobin

Publié dans 06-Autres Maîtres et enseignements
Gireg LANOS

Jim Carrey introduit Eckart Tolle

person Gireg LANOS
date_range 19 mai 2012
visibility 1 consultations

Petite perle du net que je viens de pêcher là! Je ne savais pas que Jim Carrey (un des acteurs favoris de mon enfance), était intéressé et attiré par une pensée spirituelle si proche de celle de Swâmiji : la pensée d'Eckart Tolle. Je dis "si proche" par rapport au vocabulaire employé que je trouve très similaire : "pensée, émotion, sentiment..."

Le voici donc à présenter une conférence de l'auteur du "Pouvoir de l'instant présent", tout en improvisant de bonnes boutades bien à lui après avoir cité les Evangiles. Bref, que du bon, même si le style très américain frôle un peu le ridicule...!

 

La vidéo étant en deux parties, voici la suite....

Publié dans 06-Autres Maîtres et enseignements, Trésors du Net
Gireg LANOS

Haïku – Anonymous

person Gireg LANOS
date_range 14 mai 2012
visibility consultations

 

Une vendetta pacifique

Champ de bataille sur le sixième continent

Les Anonymous

Publié dans 08-Vos créations artistiques et littéraires, 11-Regards sur le monde, Vos textes et poèmes