Centre de Yoga de La Bertais

Information sur les activités du Centre et échange entre les Amis de La Bertais-Vassot

Marie MORANT

Un jour à l’hopital

person Marie MORANT
date_range 16 octobre 2014
visibility 3 consultations

 

Bonjour à tous les lecteurs du blog, cela fait un moment que j’ai envie de partager mon quotidien à l’hôpital à l’éclairage récent de l’enseignement.
Pour commencer une description du service dans lequel je travaille s’impose : service de 22 lits – 12 pour accueillir des personnes suicidaires, suicidantes, dépressives, psychotiques et 10 lits de médecine générale avec orientation addictologie.
1377_BnHover_thumbAddictions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autrement dit un lieu de travail idéal pour la mise en pratique ..
J’ai choisi ce service, je m’y sens très bien.
J’ai connu quelques difficultés au départ, notamment face au jugement permanent des soignants face aux personnes alcooliques.
De nombreuses choses ont changé depuis le début de mon aventure de candidate disciple ou de pré-candidate disciple.
Au fil de mes lectures, stage, entretiens, méditations, exercices quotidiens de mise en pratique, l’enseignement pénètre de plus en plus dans ce « Moi », et dans le cadre de mon travail d’infirmière, ce changement s’est opéré.
Chaque jour je reçois des malades en entretien psychologique. L’ « infirmière d’avant » écoutait ces personnes, essentiellement pour les conseiller. L’enseignement a tout changé. Je ne sens, ne vois plus les choses, les personnes de la même façon.
Je ne sais comment l’expliquer.
photo-history4_18bdessin_ado_hopital

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’écoute les gens d’une manière active, attentive, bienveillante, consciente, cela change tout.
De nombreuses personnes (quasiment toutes) pleurent lors de nos entretiens, mais ne pleurent pas avec les autres soignants, cela m’interpelle. Je cherche des explications : «Qu’ai-je dit ?» «Qu’ai-je fait ?» «Pourquoi» ?
Plusieurs réponses se précisent :
- OUI l’autre est un autre, il a son vécu, ses émotions, son histoire OUI.
- Je suis vigilante, consciente lors des entretiens
- Le non jugement, après ces journées et ces soirées passées en groupe à la Bertais, à s’écouter mutuellement sans juger, ça prend tout son sens dans mon travail.

entretien-infirmierentretien-infirmierentretien-infirmier

 

 

 

 

 

 

J’ai énormément de retours positifs de psychiatres, patients, cadres de santé, allez, c’est bon pour l'ego !   :)
Une frustration existe, un refus : je ne peux pas partager cela avec mes collègues  : «nous aussi on les écoute, tu parles, la bienveillance, t’as vu ce qu’ils ont fait ces patients ? Oh là, Marie est bizzarre , elle doit être dans une secte, elle est un peu étrange… »
Je comprends maintenant que ce n’est pas juste d’en parler comme on parle d’un sujet lambda. Donc, oui je suis d’accord avec ça.
Inutile de vous dire aussi que j’aurais aimé que mes collègues soient aussi dans le non jugement, la bienveillance. Eh non, ils sont autres.
Un grand merci au Chemin d’avoir permis cet épanouissement professionnel profond..

doudou_infirmiere_love_gd-221d5d

Publié dans 07-Témoignages personnels
Marie MORANT

Mon premier stage à la Bertais

person Marie MORANT
date_range 29 août 2014
visibility 4 consultations

bertais3

adyatma_ete2014Ça y est c'est le grand jour, le premier jour de mon premier séjour à La Bertais. J'arrive le coeur rempli de culpabilité, et oui, en tant que maman de deux petites filles (2ans et demi et 1an et demi) difficile de partir le coeur léger! "Tu te rends comptes, tu abandonnes tes filles pendant une semaine..une semaine..." L'aventure commence donc avec un énorme Refus : je n'accepte pas de laisser mes filles une semaine.
C'est l'heure de la rencontre avec les différents participants, mais avant cela je tiens à souligner un accueil très chaleureux de la part de Yann et Anne-Marie qui a eu une grande importance.
Première impression "Me voila bien jeune au milieu de tous ces autres". Il est vrai qu'avec mes 29 printemps je suis alors la benjamine du groupe, mais ce statut ne me déplait pas.

 

 

arbre

Allez direction la grande salle pour une réunion de présentation du stage , ah cette salle, cette ambiance, ses portraits, je commence à me dire que je suis ravie d'être ici et maintenant. Chacun se présente : quelle diversité, quelle différence, mais après coup ça parait naturel puisque nous ne sommes que des Autres.
Bertais1

La semaine est lancée, le programme est donné. Quel rythme!
Un grand moment, mon premier cours de Yoga, un mot me semble bien illustré la situation : AIE AIE AIE!!! On ne peut pas dire que je sois d'une grande souplesse, certains s'étonnant même de ma raideur :) Ce premier cours a été l'occasion d'une bonne Mise en Pratique car inutile de vous dire qu'à la fin de celui ci l'idée d'en faire matin et soir toute la semaine ne m'était pas très agréable ni acceptable...Arrivée au samedi je me demande si je ne vais pas m'inscrire au Yoga à la rentrée, celà résume l'évolution d'une semaine de Yoga en compagnie d'excellents professeurs et dans un cadre exceptionnel.

bertais4

L'enseignement reçu tous les jours est pour ma part très clair, d'une simplicité extrême, soyons d'accord je parle d'un point de vue théorie.  D'ailleurs à cette occasion un refus : "je n'accepte pas d'être une occidentale, c'est tellement plus beau chez les Orientaux". Tout était illustré de schémas, de situations concrètes quotidiennes, une pédagogie à en faire pâlir plus d'un qui ne va pas sans nous rappeler notre Maitre.

DSCN0441
Le mot Implication a pris tout son sens. Quand Arnaud est venu en 2005 je me rappelle ne pas avoir compris que les gens posent des questions, je me disais " c'est pas normal, il y a Arnaud Desjardins qui est là et on ne le laisse même pas enseigner, les gens posent des questions persos, franchement quelle bande d'égoïstes...". A ce jour je porte un regard totalement différent, je comprends que c'est ça l'Enseignement. Ça y est je suis Impliquée, il est sûr que l'implication a fait surgir de nombreuses choses profondes chez moi, totalement occultées ou refoulées. Alors allez au boulot et croyez-moi il y a du pain sur la planche!

DSC05236

Si l'enseignement théorique peut sembler très simple, la mise en pratique, elle, relève d'un parcours du combattant, une Extrême difficulté ce Chemin, mais un but si profond et une amélioration quotidienne d'un état intérieur, alors Oui c'est dur mais le jeu en vaut la chandelle! Je peux d'ailleurs ressentir déjà les bénéfices de cet enseignement et de cette MEP ( raccourci utilisé avec mes parents depuis très longtemps). J'ai passé une journée seule avec mes filles, inutile de vous dire que c'est intense, ça ne s'arrête jamais. Et bien cette journée qui a rencontré de multiples événements (surtout en période estivale plein mois d'aout à Dinard! ) qui auraient pu engendrer de grosses réactions, s'est plutôt bien déroulée, non pas sans dire qu'il n'y a pas eu de refus, il y en a eu plein! Cependant les réactions ont diminué et nettement diminué. Merci

DSC05232

Voila, j'ai réalisé mon premier stage à La Bertais, un grand Merci à Swami Prajnanpad, Arnaud Desjardins, Yann et Anne Marie Le Boucher, et aussi à mes parents, pour cette merveilleuse aventure qui ne fait que commencer.

 

Publié dans 01-Les activités, 07-Témoignages personnels, Feedbacks sur activités