Centre de Yoga de La Bertais

Information sur les activités du Centre et échange entre les Amis de La Bertais-Vassot

Michèle Amary-Dujardin

Amma, bientôt à Paris

date_range 13 octobre 2011
visibility 2 consultations

Mata Amritanandamayi appelée familièrement « Amma » qui signifie "Mère" a dédié sa vie au service d’autrui depuis son plus jeune âge.

Bien que son message soit universel, Amma appuie beaucoup son enseignement sur la tradition de l’Inde dans laquelle elle est née et a grandie.

Elle insiste sur l’importance de la spiritualité comme moyen de mener une vie consciente, juste et heureuse. Au-delà,  l’objectif de la spiritualité est d’atteindre, ultimement, la réalisation du Soi. Car d’après Amma, Dieu est en nous. Le découvrir est le but de la vie.

Elle guide ainsi des milliers de personnes vers cet objectif. Des centaines de moines, femmes et hommes, ayant fait vœu de service et de renoncement, vivent et travaillent à ses côtés, au sein des institutions charitables ou des centres spirituels qu’elle a fait édifier dans le monde entier.

Ce qui me touche profondément chez Amma, c'est qu'elle vienne en personne faire le tour du monde pour aller à la rencontre de ses enfants et les prendre dans ses bras.

Amma viendra à nouveau à Paris les 23, 24 et 25 octobre 2011

Puis elle se rendra ensuite à Toulon du 31 octobre au 2 novembre

Voici le programme pour son séjour à Paris

Premier Jour

Matin

  • 8h : Ouverture des portes et du snack
  • 10h : Arrivée d'Amma - méditation - Darshan (étreinte)

Soir

  • 19h30 : Enseignement - Bhajans (chants dévotionnels) - méditation
  • 22h : Darshan

2ème Jour

Matin

  • 8h : Ouverture des portes et du snack
  • 10h : Arrivée d'Amma - méditation - Darshan (étreinte)

Soir

  • 19h30 : Enseignement - Bhajans (chants dévotionnels) - méditation
  • 22h : Darshan

Dernier Jour

Matin

  • 8h : Ouverture des portes et du snack
  • 10h : Arrivée d'Amma - méditation - Darshan (étreinte)

Soir

  • 19h : Puja (rituel pour la paix) - Enseignement - méditation
  • Vers 20h30 : Devi Bhava / Darshan

Je compte me rendre à paris du 23 au 26 octobre et souhaiterait bénéficier d'un co-voiturage avec des personnes ayant le projet d'y aller ausi.

Vous pouvez prendre contact avec moi par mail  pour échanger nos numéros de téléphone.

Michèle Amary <edami@numericable.fr>

Pour visiter le site d'Amma, cliquez ICI

 

« Toutes les sadhanas (pratiques spirituelles) sont des méthodes pour réduire les pensées et pour accroître la paix, si bien que l’homme peut progressivement devenir Dieu. Non seulement on se sent soi-même en paix, mais on peut également apaiser les autres. » - Amma.

Publié dans 06-Autres Maîtres et enseignements
Michèle Amary-Dujardin

L’Echappé(r) belle …

date_range 9 avril 2009
visibility consultations

Ne_me_liberez_affiche.jpgC'est l'histoire d'un ancien " braqueur ", fiché au grand banditisme, qui a passé 27 ans de sa vie en prison, dont 17 ans en cellule d'isolement, et qui raconte dans un très intéressant documentaire comment il a vécu intérieurement ces années d'enfermement, l'isolement et la solitude.
Michel VAUJOUR ne pensait qu'à s'évader pendant toutes ces années, et il y est parvenu à cinq reprises, dont une fois grâce à la complicité de sa première compagne qui est venu le chercher en hélicoptère, une autre fois après avoir pris en otage un juge d'instruction ... Il ne pensait qu'à la liberté, en allant jusqu'à écarter tout ce qui pouvait détourner son attention de cette obsession : télévision, lecture, et même parloirs à un certain moment.
Le spectateur perçoit assez rapidement que le prisonnier était aussi en quête d'une autre forme de liberté, la liberté intérieure. Il consacrait beaucoup de temps à faire du yoga dans sa cellule, à réfléchir, à répéter longuement les mêmes gestes.
Lorsqu'il se raconte, Michel VAUJOUR parle beaucoup du " sens " à donner à sa vie, de son face-à-face avec lui-même pendant des années jusqu'à l'insupportable, de sa quête intérieure. Pendant longtemps, il a été quelqu'un de très dangereux pour les autres, prêt à tout pour s'évader. Puis, après de longues années à vivre dans le silence, il a rencontré une femme, Jamila (visiteuse de prison), qui est devenue son épouse, et il a réussi à faire une impressionnante volte-face intérieure en réussissant à ouvrir son coeur. Il a pu ainsi obtenir que les portes de la prison s'ouvrent définitivement devant lui, grâce à cette incroyable transformation, après avoir obtenu une libération conditionnelle en 2003.

Michel VAUJOUR a témoigné à Hauteville il y a quelques années sur son cheminement étonnant, et on peut noter le nom d'Arnaud DESJARDINS dans le générique du documentaire intitulé malicieusement " Ne me libérez-pas, je m'en charge ", réalisé par Fabienne GODET, psychologue de formation.
On n'y voit quasiment que le visage de Michel VAUJOUR pris en gros plans, et ce qui frappe, ce sont ses yeux rieurs, les expressions de son visage où s'expriment beaucoup les émotions, sa sensibilité. Il a le visage de quelqu'un d'ouvert. Quand on sait qu'il a passé plusieurs années sans parler à qui que ce soit, il y a de quoi être impressionné.
Michel VAUJOUR nous donne en quelque sorte une lecon " d'humanité ", dont on peut, à mon avis, retirer quelque chose.
Le documentaire sort le 8 avril dans toute la France, et sera projeté à RENNES au Ciné-TNB jusqu'au 14 avril prochain.

Vous pouvez visionner la bande annonce ci dessous

 

Publié dans 10-Coups de coeur culturels, Films